Association du patrimoine artistique asbl

EXPOSITION VINCENT STREBELLE

1968-2016

Du 1er décembre 2016 au 1er janvier 2017,jeudi, vendredi et samedi de 14 à 18 heures ET

OUVERTURE exceptionnelle 3 dimanches 11, 18 décembre et le1erjanvier de midi à 18 heures

Association du Patrimoine artistique -7 rue Charles Hanssens

1000 Bruxelles

Les créations de Vincent surprennent par leurs variétés. Néed’idées originales et logiques en même temps, chaque œuvre découle d’une autre, puis à son tour en engendre une nouvelle, comme il se plaît à l’expliquer. On perçoit mieux encore ces liens par leurs titres et les petites phrases, souvent humoristiques ou empreintes de sagesse, qui les accompagnent.

détails
PIERRE BUCH - PHOTOGRAPHIES

Vernissage jeudi 10 novembre de 18 à 21h.

Exposition du 10 au 26 novembre 2016

Ouvert jeudi-vendredi-samedi de 14 à 18 heures

Ouverture les jours fériés tels que le vendredi 11 novembre

La photographie ne nous met pas devant la réalité, elle ne la montre pas, elle la commente. Elle nous parle autant de celui qui l'a regardée que de ce qu'elle semble faire voir. D'ailleurs, les premiers amateurs qui s'y sont intéressés, à la fin du XIXe siècle, étaient des peintres et en ont fait d'abord un usage purement artistique. En se répandant avec le portrait, la photo de reportage, de paysage, de carte postale, la photo a accrédité les idées populaires sur la capacité qu'elle aurait de nous donner un rendu objectif. C'est ainsi que l'objectif du photographe et l'objectivité ont fait un mariage illusoire et souvent trompeur. La photo, c'est simple. Il n'y a qu'à pousser sur le bouton. On pouvait aussi méconnaître tout ce qui se passait dans l'obscurité du laboratoire. Est-ce un art ? disait-on.

détails
Exposition HENRI EVENEPOEL  Un destin brisé, 1872-1899

À L’ASSOCIATION DU PATRIMOINE ARTISTIQUE 7 rue Charles Hanssens et CHEZ Eric Gillis FINE ART, 14 rue aux Laines

détails
Pierre Lizin

Une soirée à l'Association du Patrimoine artistique, rue Charles Hanssens 7 à 1000 Bruxelles, mercredi 25 mai à 20h : dialogue avec Pierre Lizin

Latences / Vortex

2 expositions / 2 lieux

LATENCES à l'Espace Alloué du 12 au 4 juin / vernissage jeudi 12 mai

rue de la Longue-Haie 23 à 1000 Bruxelles

VORTEX à l'Association du Patrimoine artistique du 20 mai au 4 juin /vernissage jeudi 19 mai

rue Charles Hanssens 7 à 1000 Bruxelles

Pierre Lizin Vortex

http://mu-inthecity.com/2016/05/pierre-lizin-recycle-la-ville/

VORTEX
Pour le moment, il n'y a rien que l'on puisse faire, sinon regarder. Comme un elfe, Pierre Lizin pose par ses photos et ses films des constats, sans aucun jugement ni condamnation. Son œil impavide se promène, s'arrête et contemple. C'est nous qui suppléons et qui pouvons y voir une signification dramatique ou prémonitoire.

détails
Œuvres de Rainer Tappeser à l'Association du Patrimoine artistique

La saison 2014-2015

Voici six ans déjà que nous nous occupons de cet espace d'exposition. On nous pose bien souvent des questions. Vous ne vendez pas ? Mais alors, comment faites-vous? Les artistes vivants que nous exposons peuvent évidemment vendre leurs œuvres, et tant mieux pour eux. Nous nous contentons de les montrer et de partager notre enthousiasme.

détails
CECILE MASSART Construire la mémoire

vernissage jeudi 14 avril 2016 de 18 à 21h.

exposition du 15 au 30 avril 2016

jeudi, vendredi et samedi de 14 à 18h.

Association du patrimoine artistique,7 rue Charles Hanssens, 1000 Bruxelles +32 (0)2 512 34 21

Rencontres avec Cécile Massart au cours de l’expositiondu jeudi 21 au samedi 23 avril (15 à 17h) et du jeudi 28 au samedi 30 avril (15 à 17h)

Notre société utilise l'énergie nucléaire. Dans chaque pays nucléarisé, les résidus de cette activité sont gérés par des agences. Celles-ci travaillent à la conception des structures industrielles pour le stockage des déchets faiblement radioactifs mais aussi de ceux qui seront enfouis dans les sous-sols argileux, granitiques, salins. On sait que les délais de dangerosité de ces déchets hautement radioactifs concernent des périodes de temps qui dépassent notre entendement : 600.000 ans. Comment transmettre aux hommes qui viendront après nous la connaissance de l'existence de ces sites?

détails
DU ROMANTISME À L'IMPRESSIONNISME - LA SOCIÉTÉ LIBRE DES BEAUX-ARTS

Artistes exposés : Edouard Agneessens, Hubert Bellis, Hippolyte Boulenger, Henri de Braekeleer, Joseph Coosemans, Alexandre De Blochouse, Charles de Groux, Jean de la Hoese, Bruno-Alphonse De Simpel, Jean Degreef, Louis Dubois, Victor Fontaine, Théodore Fourmois, André Hennebicq, Charles Hermans, Adrien-Joseph Heymans, Paul Lauters, David Oyens, Jean Robie, Félicien Rops, Eugène Smits, Alfred Stevens, Joseph Stevens, Charles Tschaggeny, Edmond Tschaggeny, Camille Van Camp, Guillaume Van der Hecht

Association du Patrimoine artistique - 7 rue Charles Hanssens à 1000 Bruxelles- Du 19 février au 26 mars 2016 - jeudi, vendredi et samedi de 14 à 18 h

La Société Libre de Beaux-Arts a été fondée par des artistes à Bruxelles, en 1868. Après l'opposition très démonstrative du romantisme au néoclassicisme, dans les années 1830, on a cru pouvoir interpréter la signification de sa création dans les mêmes termes et en faire cette fois un bastion du réalisme en opposition au romantisme et à l'académisme. Mais faut-il toujours regarder ce qui s'est fait en Belgique à la lumière des courants et des antagonismes successifs qui ont animé la vie artistique à Paris ?

détails
Le professeur Paul Philippot est décédé (2016)

détails
 100% BENIN

ATELIER AFRICAIN DU DESIGN

Exposition du 15 au 30 janvier 2016

Vernissage jeudi 14 janvier 2016 de 18 à 21h.

ouvert jeudi, vendredi,samedi et dimanche de 14 à 18h.

http://www.atelierafricaindudesign.com/#!workshop/c240r

Durant les journées où les antiquaires et galeries d'art du quartier du Sablon accueilleront la foire BRUNEAF, notre espace consacrera ses murs à une exposition qui montre les résultats d'échanges de coopération bilatérale culturelle entre notre pays et le Bénin.

Une façon de rappeler qu'au-delà de l'intérêt porté à l'art dit ethnique se référant au magnifique passé culturel de l'Afrique, il y existe aussi une créativité actuelle et vivante qui cherche son chemin dans le monde d'aujourd'hui, en s'appuyant sur les traditions.

détails
exposition d'Annick Blavier

En décalage

Exposition d'Annick Blavier

vernissage jeudi 3 décembre 18.00 -21.00
04.12.2015 au 19.12. 2015
jeudi, vendredi et samedi de 14 à 18h

association du patrimoine artistique
7 rue Charles Hanssens - 1000 Bruxelles

info@associationdupatrimoineartistique.be - www.associationdupatrimoineartistique.be - www.annick-blavier.org

En décalage

Le temps passe, et nous n’apercevons plus que par la mémoire ce que nous avons vécu: les souvenirs défilent fugitifs et fragmentaires, comme des images vues de la fenêtre d’un train. Tout s’estompe dans une sorte de brouillard ou de vibration lumineuse; un parfum, le son d’une voix, un détail nous reviennent, et nous suffisent. Ainsi réécrivons-nous le roman de notre passé. Les sensations du quart de siècle ou du demi-siècle que nous avons traversé se condensent en images mentales instantanées. Par chance nous oublions: c’est souvent la nostalgie plutôt que le remords qui nous prend, un léger sourire et non le rire.

Tel est le processus fascinant de la mémoire où se mêlent les souvenirs et l’imaginaire, allégeant l’existence de son poids, tissant notre identité, et nous permettant d’aborder le présent sans trop d’appréhensions. Annick Blavier l’a parfaitement senti et le réveille en nous par des bribes d’images qui s’offrent volontiers en séquences, à travers lesquelles elle suggère le fleuve du temps dont parlait Héraclite, la nostalgie et la fragilité des choses. Aux fragments d’images déchirées, comme arrachées à l’oubli, elle joint souvent de petites phrases ou des mots en train de s’effacer qui ajoutent une étincelle verbale aux mouvements d’une remémoration poétique. Elle semble se passer dans le poudroiement lumineux d’un fond qui vibre comme pour nous rappeler que le monde est fait de poussières d’étoiles.

Et choisir le détail d’une photo, dans un journal, c’est aussi un engagement qui n’est jamais innocent...
Pierre Loze novembre 2015

détails