Association du patrimoine artistique asbl

L'Association du Patrimoine artistique - Vereniging voor het Kunstpatrimonium

Fondée en 1979, l’Association s’est donné pour mission de promouvoir la protection, la restauration et la mise en valeur du patrimoine artistique en Belgique, c’est-à-dire dans ses trois régions, Bruxelles, la Flandre et la Wallonie.
Depuis sa fondation, elle regroupe sous la présidence du Professeur Paul Philippot (Université Libre de Bruxelles) des chercheurs, historiens et historiens de l'art, diplômés des diverses universités du pays à qui elle propose des sujets d’étude variés sur des périodes ou des domaines négligés de l’art de ces régions. À présent Didier Martens a succédé à Paul Philippot.
Par l'organisation d’expositions et la publication de catalogues les accompagnant, par la préparation d’études approfondies et la publication de livres et de guides destinés au grand public, et par des visites guidées, l’Association met en évidence des œuvres que la méconnaissance ou l'indifférence menacent dans leur conservation ou qui méritent simplement d’être redécouvertes.

Àl’occasion des activités extrêmement diversifiées qu’elle mène depuis 40 années, le nom de l’Association est apparu fréquemment aux côtés de ceux d’autres institutions avec lesquelles elle réalise ses objectifs. L’Association bénéficie en outre de subsides alloués par le Ministère de la Communauté Française, la Région de Bruxelles-Capitale, la Région Wallonne et le Fonds de la Recherche Fondamentale Collective.

Connaissance, conservation et restauration, s’ils sont les trois mots-clés qui résument les objectifs de notre Association, représentent aussi trois moments complémentaires et indissociables de son programme. Celui-ci s'articule sur une démarche cohérente: il va de soi que l'on ne peut conserver, et - si besoin est - restaurer, que des œuvres dont on connaît l’existence et la valeur historique et esthétique. Attirer l'attention du public sur l’intérêt de certaines œuvres d'art, le sensibiliser au problème de leur conservation, aux menaces que l’indifférence fait peser sur leur bon état, est donc l’objectif prioritaire que se fixe l'Association du Patrimoine artistique à travers ses travaux d’inventaire et ses recherches scientifiques. Mieux vaut prévenir que guérir. En effet, bien souvent, les opérations d’entretien que nécessite le vieillissement naturel des tableaux anciens, ou plus simplement encore l'observance de conditions de conservation correctes, suffisent à éviter de coûteuses opérations de restauration.

À travers les manifestations de large audience qu’elle organise, l’Association réalise ainsi des opérations à caractère culturel visant à la fois l’agrément et la sensibilisation du grand public, mais qui touchent également les responsables de la conservation des œuvres.

Depuis la fin de l'année 2008, nous avons ouvert l'espace d’exposition de l'Association du Patrimoine artistique.Ce lieu n’est pas à proprement parlé une galerie. L’Association du Patrimoine artistique n’y prend en aucune façon part à des activités commerciales concernant des œuvres d’art. L’envie nous a simplement pris de disposer, à côté du bureau où nous élaborons des publications pour des éditeurs ou des expositions destinées à des musées, d’un espace d’exposition. Il s’agit pour nous de pouvoir organiser de temps en temps, autour d’œuvres présentes ou passées qui nous intéressent, quelques rencontres. Notre curiosité recoupe rarement les grandes allées bien balisées par le monde culturel que nous connaissons si bien, pour en faire partie. Elle cherche au contraire, depuis longtemps déjà, à mettre en lumière des courants ou des artistes méconnus, des pans négligés du patrimoine, et concernant la création contemporaine, se plaît à laisser à d’autres le soin d’orchestrer des consécrations ou des mises en valeur. Nous savons aussi depuis longtemps que le monde culturel fonctionne par cercles différents, qui parfois se touchent, et souvent s’ignorent, s’appuyant sur des réseaux différents de galeries, de salles de vente ou de réseaux de presse, en contact avec des niveaux de pouvoir ou d’argent très divers. Nous observons, sans naïveté mais aussi sans passion, le fonctionnement de ces cercles où les créateurs aussi bien que les collectionneurs et les acteurs culturels entrent bon gré mal gré, passant parfois de l’un à l’autre, mais s’identifiant plus souvent à l’un d’eux, avec tout son système de signes. Sans porter le moindre jugement sur ces mécanismes, nous les contournons avec la conviction que, pour un véritable amateur d’art, la création est le principal, que l’appartenance à l’un ou à l’autre de ces cercles a peu importance, et que dans chacun d’eux, le talent se rencontre. Nos publications sur l’architecture, le design ou l’art contemporains ont pu ainsi parfois donner l’impression d’une versatilité déconcertante. Il en est de même dans les expositions que nous organiserons. Peuvent ainsi s’y trouver des artistes assimilables à des cercles opposés ou même incompatibles dont nous avons pu suivre un moment le travail, apprécier la continuité, la cohérence ou l’originalité. Nous pouvons nous intéresser aussi à des artistes un peu plus lointains dans le temps, à des notoriétés un peu fanées ou à des moments de connivences artistiques oubliés. Par mail, et parfois par invitation postale, nous vous convions à partager ces engouements. Les amateurs d’art, mais aussi les galeristes, les marchands, les commissaires ou les conservateurs sont les bienvenus.

Six personnes (cinq universitaires et un administratif) constituent le noyau permanent de l'Association auxquels se joignent bénévolement l'un ou l'autre de ses administrateurs, des collaborateurs temporaires ou extérieurs participent à ses programmes.

NOYAU PERMANENT

Pierre Loze

Dominique Vautier

Anne Boland

David Houbrechts

Constantin Ekonomidès

Marie Grappasonni

BUREAU

Président : Didier Martens

Vice-président et trésorier: Jacques de Landsberg

Administrateur délégué : Olivier Cammaert

Secrétaire générale : Véronique Bücken