Association du patrimoine artistique asbl

Exposition HENRI EVENEPOEL  Un destin brisé, 1872-1899

Exposition du 16 septembre au 29 octobre 2016

jeudi, vendredi et samedi de 14 à 18 heures

Commissaire Dominique Vautier, Association du Patrimoine artistique

Deux événements en hommage à Henri Evenepoel

Alors que l’écrivain flamand Éric Min vient de publier sa monographie, une exposition de plus d’une soixantaine de tableaux, dessins et estampes attirent nos regards sur la modernité éclatante de ce peintre belge mort à l’âge de 27 ans.

Deux lieux d’expositions…

Étant donné le nombre important d’œuvres retrouvées, plus d’une soixantaine, l’Association du Patrimoine artistique, créée depuis 1979 et réputée pour ses publications et ses expositions XIXe, s’est trouvé un complice en la personne d’Eric Gillis et de son espace d’exposition. Tout comme l’Association, Eric Gillis défend avec vigueur en Belgique et à l’étranger l’art du XIXesiècle en peinture et dessin. Une exposition muséale était depuis longtemps l’une de ses aspirations, ayant été conservateur de musée auparavant.

Deux lieux d’expositions, distincts mais voisins dans le quartier du Sablon, et surtout partageant une même volonté de mettre en valeur les œuvres d’Henri Evenepoel - conservées dans les collections privées essentiellement belges - en dehors de toute notion de commerce.

Association du Patrimoine artistique, rue Charles Hanssens 7 à 1000 Bruxelles

&

Galerie Eric Gillis Fine Art, rue aux Laines 14 à 1000 Bruxelles

Notre initiative n’a pas laissé indifférent une autre galerie du Sablon, qui se joint à nous pour 3 jours seulement. Harold t’Kint exposera des œuvres d’Evenepoel les jeudi 15, vendredi 16 et 17 septembre.

Galerie Harold t’Kint de Roodenbeke, rue Ernest Allard 31 à Bruxelles 1000

Une exposition muséale fruit d’une initiative privée

Cette exposition est l’occasion de montrer des œuvres du peintre conservées principalement dans les collections privées belges, ou publiques mais rarement exposées. En guise de catalogue, une biographie, basée sur la correspondance d’Evenepoel, retrace l’aventure humaine de ce peintre que la mort a saisi trop tôt. Formé dans l’atelier de Gustave Moreau à l'École des Beaux-Arts de Paris, Evenepoel s’y lie d’amitié avec Henri Matisse, Simon Bussy, Georges Rouault, Albert Marquet et Charles Milcendeau. Sa brillante carrière entre Paris et Bruxelles s’achève en décembre 1899, emporté par la fièvre typhoïde.

Célébré il y a vingt-deux ans lors d’une rétrospective en 1994 aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, accompagnée de deux publications, un Catalogue et sa Correspondance, voici Henri Evenepoel à nouveau à l’honneur, un hommage sans conteste mérité. Ses œuvres sont maintenant réparties dans les musées belges et étrangers (Paris, Heino, Houston) et le revoir en Belgique est un événement.

Parmi les œuvres montrées, nous aurons le privilège d’avoir plusieurs chefs-d’œuvre très rarement exposés. De superbes vues de Paris et du voyage en Algérie dont la renommée La fête nègre à Blidah - le pendant de l’Annonce de la fête nègre des MRBA - et une importante série de portraits dont celui de La petite Henriette en pied et le portrait de sa compagne Louise intitulé Dans l’atelier ouLa tasse de thé...

Pour mieux connaître l’ensemble de l’œuvre, un diaporama sera présenté à l’Association du Patrimoine artistique, il permettra de voir les œuvres d’Evenepoel conservées dans les musées mais aussi ses photographies mises en parallèle avec ses peintures.

La saison 2014-2015

Voici six ans déjà que nous nous occupons de cet espace d'exposition. On nous pose bien souvent des questions. Vous ne vendez pas ? Mais alors, comment faites-vous? Les artistes vivants que nous exposons peuvent évidemment vendre leurs œuvres, et tant mieux pour eux. Nous nous contentons de les montrer et de partager notre enthousiasme.

détails
La saison 2013-2014

Après le succès de l'exposition sur les Impressionnistes belges inédits (jusqu'à 70 visiteurs par jour), nous avons réalisé à quel point le public reste désireux de mieux connaître l'œuvre d'artistes du XIXe et du début du XXe siècle dont nos musées ont fait apprécier la qualité et ont construit la réputation, mais dont l'essentiel de la production circule dans des collections privées. Aussi montrerons-nous en avril 2014, exactement à la même période que al'exposition de la saison passée, une sélection d'une quarantaine d'œuvres des années 1870-1890, sous le titre Le Réalisme et l'Impressionnisme en Belgique. Elle s'attachera à retracer la naissance précoce de la peinture de plein air et à mettre en lumière le renouveau artistique qu'elle apporta dans l'art en Belgique.

détails