Association du patrimoine artistique asbl

sous la dir. de P. Loze et D. Coekelberghs

Catalogue de l'exposition 1770-1830, Autour du Néo-classicisme en Belgique organisée au Musée communal d'Ixelles, du 14 nov.1985 au 8 fév.1986, par la Société royale d'Archéologie de Bruxelles et l'As
Bruxelles, Ed. Crédit Communal, 1985

Direction scientifique de l'ouvrage et révision de l'ensemble du catalogue. Interventions plus importantes aux côtés de Denis Coekelberghs dans les notices sur L. Delvaux, p.45-48; P.F. Leroy, p.62-63; Lens, p.67-69, 89; Van Poucke, p.90-91; Rutxhiel, p.166-167; Odevaere, p.172, 175-176; Jacobs, p. 179; Ph. Van Brée, pp. 225, 228-229; Maes, p.243-245; P.J.B. Leroy, p.372-374. Rédaction de notices sur M. Van Brée, p.148-154, 159-163; Odevaere, p.322, 324, 375; Ph. Van Brée, p.227; Wappers, p.256-258, 390; Verboeckhoven, p.317-318; De Marne, p. 321; P.F. De Noter, p.322-324, 375; J.B. De Noter, p.325-327; Nicolié, p.327-328; Faber, p.376; Geirnaert, p.379-380; De Braekeleer, p.380-382; P.J.C. François, p.382.

Pierre Loze (avec D. Coekelberghs, sous la direction de)

1770-1830. Autour du néo-classicisme en Belgique. catalogue de l'exposition organisée au Musée d'Ixelles en collaboration avec la Société royale d'Archéologie de Bruxelles et l'Association du Patrimoi
Bruxelles, Crédit Communal, 1985, 491 p.

 

sous la dir. de P. Loze et D. Coekelberghs

Trésors d’art des églises de Bruxelles. catalogue de l’exposition publié dans les Annales de la Société royale d’Archéologie de Bruxelles, t. LVI
Bruxelles, 1979, 279 p.

Pierre Loze, Dominique Vautier, Marina Festre

Guide de Bruxelles XIXe et Art Nouveau
Bruxelles, 1985 et réédition en 1990, 316 p. / 290p.

P. LOZE, sous la direction scientifique, Guide de Bruxelles XIXe et Art Nouveau, Ed. Atelier Vokaer - Commission française de la Culture de l'Agglomération de Bruxelles, Bruxelles, 1985. Direction scientifique de l'ouvrage et rédaction avec D. VAUTIER des 17 promenades à partir d'informations et de textes fournis par D. COLLARD, M. FESTE, V. GOBLET, R., G. PAULUS, M. POPULAIRE, E. RICCARDI, K. SOBIESKI, D. VAUTIER, et d'itinéraires préparés par D. VAUTIER et M. FESTRE, 316 p.; réédition revue et augmentée, Ed. Eiffel-CFC, Bruxelles, 1990, 290 p.

Paul Philippot avec Dominique Vautier

L'architecture religieuse baroque dans les Pays-Bas méridionaux et la principauté de Liège de 1620 à 1760/70
«in» L'architecture religieuse et la sculpture baroques dans les Pays-Bas méridionaux et la Principauté de Liège 1600-1770, Sprimont, Mardaga, 2003, p.41-151

Paul Philippot, Denis Coekelberghs, Pierre Loze et Dominique Vautier

L'architecture religieuse et la sculpture baroques dans les Pays-Bas méridionaux et la principauté de Liège, 1660-1770
Mardaga, Sprimont, 2003, 1167 p.
Pour la première fois l'art baroque, célébré par Victor Hugo et Baudelaire qui le découvrirent dans notre pays, fait l'objet d'une étude exhaustive. Cet ouvrage comble une lacune, l’architecture et encore plus la sculpture des Pays-Bas méridionaux ayant été jusqu'ici négligées dans l'ensemble des études sur le Baroque européen.
Pour la première fois l'art baroque, célébré par Victor Hugo et Baudelaire qui le découvrirent dans notre pays, fait l'objet d'une étude exhaustive. Cet ouvrage comble une lacune, l’architecture et encore plus la sculpture des Pays-Bas méridionaux ayant été jusqu'ici négligées dans l'ensemble des études sur le Baroque européen.

Public concerné : amateurs d'art, collectionneurs, antiquaires, historiens de l'art, antiquaires, conservateurs de musées, universités, revues d'art et de décoration, salles de vente…

L'ouvrage comporte des introductions destinées au grand public, permettant à toute personne qui s'intéresse au sujet d'y pénétrer aisément avant d'accéder aux parties plus spécialisées. Les notices biographiques des sculpteurs permettent d'utiliser le volume comme un dictionnaire et les index des œuvres classées par lieux permettent de l'employer comme un guide des sculptures conservées dans les églises de toute la Belgique, du Nord de la France et du Sud des Pays-Bas, ainsi que dans de très nombreux musées et collections privées partout dans le monde.

Cet ouvrage propose pour la première fois une vaste étude globale de l’architecture religieuse et de la sculpture à l’époque baroque telles qu’elles se sont développées dans une région correspondant aux territoires de l’actuelle Belgique et des villes devenues françaises aux XVIIe et XVIIIe siècles. L’intérêt de l’ouvrage réside dans l’attention qu’il réserve non seulement aux grands édifices religieux construits sous l’impulsion des Archiducs Albert et Isabelle, mais aussi au mobilier architectural (autels, confessionnaux, chaires de vérité etc.) qui emplit les églises. Celui-ci est souvent l’œuvre non seulement d’excellents artisans, mais de sculpteurs de grand talent. Et devant la redécouverte de leurs statues en marbre ou en bois, de leurs ébauches et modelli en terre cuite, de leurs dessins, on reste confondu par leur variété et leur qualité. On s’étonne aussi du faible intérêt que les historiens de l’art ont manifesté à l’égard de tout ce patrimoine. Il était urgent qu’une telle publication voie le jour.

Les auteurs ont eu a cœur de présenter ce volet de l’histoire de l’art des XVIIe et XVIIIe siècles de la manière la plus complète possible. C’est pourquoi, après une présentation du contexte culturel et historique où le rôle-phare joué par Rubens est mis en évidence, il était important que le lecteur puisse bénéficier d’une vision claire du cadre architectural destiné à accueillir les réalisations des sculpteurs. La présentation de l’évolution typologique et stylistique des meubles d’église permet ensuite d’en suivre les développements et de distinguer la part que prirent à certains moments-clés les plus fortes personnalités qui réussirent à franchir le pas qui sépare la production artisanale de la création proprement artistique. Enfin, grâce à la présentation chronologique de la carrière et de l’œuvre de plus de 150 artistes, le lecteur peut se faire une idée de l’ensemble de la production de deux siècles de l’art de la sculpture, de voir s’imposer les grandes figures et d’observer la marque que celles-ci exercèrent ensuite sur leur temps. Les notices consacrées à chacun d’eux sont autant de biographies critiques bâties sur une documentation exhaustive complétée par nombre d’informations et d’observations nouvelles. Des tables et une imposante bibliographie achèvent de faire de ce livre un outil indispensable à tout qui s’intéresse à l’art baroque.

Seule une parfaite coordination des recherches et de la rédaction pouvait permettre la réalisation d’un tel ouvrage. Ce ne fut pas un problème pour les quatre auteurs qui signent ensemble ce livre et pour qui l’art des Pays-Bas et l’analyse de ses rapports notamment avec l’Italie sont l’objet de recherches qu’ils mènent en commun depuis plus de vingt ans. Le lecteur aura tôt fait d’apprécier l’unité d’approche qui garantit la cohérence des différentes contributions. Il sera aussi frappé par l’ampleur de la documentation et de l’iconographie réunies au fil des ans. La lecture de l’ouvrage est d’autre part facilitée par une mise en page qui a veillé à placer au maximum les illustrations en regard des textes. On trouvera sur le site internet de l’Association du patrimoine artistique (www.apa.tf.be) tous les renseignements souhaitables sur les auteurs et leurs publications d’ouvrages et de catalogues d’expositions.

Cet ouvrage a pu être réalisé grâce au soutien de la Fonds National de la Recherche Scientifique, de Monsieur Hervé Hasquin, Ministre-Président de la Communauté française Wallonie-Bruxelles, ainsi que de Monsieur Willem Draps, Secrétaire d’Etat de la Région de Bruxelles-Capitale, Ministère de l’aménagement du Territoire et du Patrimoine.
détails