Association du patrimoine artistique asbl

Conférence

Colloque \"Machinae spirituales\"
KIK-IRPA / ULB / KMKG-MRAH
MACHINÆ SPIRITUALES

Colloque international
KIK-IRPA / ULB / KMKG-MRAH
18-19/11/2010
Séminaire d’histoire de l’art de l’IRPA n°11
Musées Royaux d'Art et d'Histoire
Accès gratuit


Les retables baroques dans les Pays-Bas méridionaux. Mise en contexte européen et contribution à une histoire formelle du sentiment religieux au XVIIe siècle.

La recherche en Histoire de l’art s’est montrée, ces dernières années, particulièrement attentive à restituer aux images, et notamment aux images religieuses, une réalité anthropologique longtemps occultée. Ce tournant historiographique a d’abord essentiellement été le fait des médiévistes, qui ont multiplié les travaux destinés à restituer le statut particulier reconnu à certaines de ces images et à reconsidérer les mécanismes de leurs efficacités supposées.

D’autres chercheurs entreprirent dans ce sillage de reconsidérer la rupture que la Renaissance passe traditionnellement pour avoir imposée entre une pratique religieuse de l’image médiévale et une conception laïque de l’art à l’époque moderne. Relevant certaines continuités au-delà de cette césure supposée, ceux-ci s’attachèrent à considérer la manière dont le système figuratif instauré aux Temps Modernes a pu, en intégrant de nouveaux paramètres intellectuels et formels, prolonger certaines fonctions dévolues aux images médiévales et assumer notamment leurs capacités à être les moyens d’une méditation et d’une restructuration spirituelle.

S’inscrivant dans cette perspective de recherche, le présent colloque a pour ambition de comparer les options formelles développées dans différents pays européens au XVIIe siècle et d’analyser les interactions entre pratiques spirituelles et artistiques. Il s’agira notamment de mettre en évidence les stratégies visuelles développées par ces tableaux d’autel pour encadrer, grâce à divers «protocoles de lecture», un ensemble de pratiques spirituelles essentielles.

DVD

DVD Tous les chemins mènent à Rome
Voyages d’artistes du XVIe au XIXe siècle de Catherine Menoury (vidéaste) et Dominique Vautier (historienne de l’art). 54’50’’. Version française non sous-titrée.
Ce film pourrait tout aussi bien s’intituler : Comment voyageait-on autrefois ? Son projet est de nous amener à comprendre ce que pouvait être un voyage. La confrontation des récits des voyageurs et des tableaux des peintres nous invite à participer à leurs aventures «touristiques». Nous partageons leurs surprises, leurs colères, leurs joies ou déconvenues, leurs enthousiasmes, malgré les siècles qui nous séparent.

Ce voyage, évoqué par la plume des auteurs et le pinceau des artistes, nous conduit à découvrir ce qui en faisait le charme ou au contraire le rendait bien difficile : le confort très relatif des auberges, les rencontres heureuses ou les plus indésirables, la diversité des modes de transport, les barrières naturelles ou la beauté de certains sites...

Grâce aux voix des comédiens, ces récits prennent vie, les auteurs se livrent à nous, tandis que la caméra guide notre regard qui se promène dans les paysages, s’arrête sur certains détails.

Ce dvd a été réalisé grâce au soutien de la Commission communautaire française, section culture et au Fonds national de la recherche scientifique. Les tableaux, objets et archives ont été filmés lors de l’exposition Europalia Tous les chemins mènent à Rome. Voyages d’artistes du XVIe au XIXe siècle qui s’est tenue au Musée d’Ixelles en hiver dernier.